OUVERTURE EXCEPTIONNELLE DE NOS 11 JARDINERIES LE JEUDI 26 MAI 2022

Et si on plantait une haie...

par TV, le 26/08/2021


Tous les conseils pour ne pas se tromper

Qui n'a jamais rêvé d'une jolie haie ?

 

La plantation d'une haie et sa composition ne sont pourtant pas à prendre à la légère :

Elle engage un choix sur plusieurs dizaines d'années. En effet, une haie nécessite un minimum de place et demande un entretien régulier. De plus, son coût financier n'est pas négligeable si la longueur est importante. Le soin et les efforts apportés lors de la plantation sont également un gage de succès.

Des trous trop petits, des arbustes non tuteurés, alliés à un manque d'arrosage et d'engrais ne présagent pas une bonne reprise des plants !

Voici les questions à se poser avant de se lancer :

  • Quelle est la finalité première de ma future haie ?
  • Quelle sera la place que je veux/que je peux consacrer à ma haie ?
  • Quel devra être son pouvoir d'occultation ?
  • Quelle devra être sa hauteur maximale ?
  • Quel est mon budget ?
  • Un aspect fleuri sera-t-il souhaitable ?
  • Sera-t-elle fortement soumise au vent ou à la sécheresse ?
  • Quel sera le temps que je pourrais y consacrer (taille, désherbage, entretien, etc...) ?
  • Si le sol est constitué de remblais, est-il suffisamment riche et profond ?

Le conseil Trèfle Vert :

De manière générale, pour une haie de moins de 2 mètres de haut, la distance de plantation est de 50 cm au minimum de la limite de la propriété voisine. Pour une haie supérieure à 2 mètres cette distance est portée à 2 mètres au minimum de la limite.

Votre haie ne doit en aucun cas empiéter sur la propriété voisine ou sur la voie publique (trottoir). L'entretien du côté du voisin est à votre charge.

Et n'oubliez pas de vous renseigner auprès de la mairie à propos de la législation en cours dans votre commune !